.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 + people always leave.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 13
↬ en ville depuis : 09/12/2012

MessageSujet: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:17

Peyton Elizabeth Sawyer
Ft. Hilarie Burton.
je suis né(e) le douze juillet mille neuf-cent quatre-vingt huit dans la belle ville de Tree Hill et aujourd'hui j'ai donc vingt-quatre ans. je suis un(e) humain et célibataire, d'ailleurs, je fais partie du cast de(s) one tree hill et dans le groupe des humain. depuis toujours je suis anciennement assistante, et souhaite aujourd'hui ouvrir un label et souvent on me dit que je ressemble à hilarie burton.
Behind the screen
je m'appelle maëlys, mais on me connait sous le pseudo defying gravity. J'ai dix-neuf ans, et cela fait maintenant quatre ans que je rp (a). J'aime beaucoup ce petit forum, il est d'un genre nouveau, et j'aime la nouveauté *w*, et puis il m'a l'air accueillant ! P.Sawyer est le scenario de la jolie Brooke, et je n'ai pas envie de me retrouver avec une jumelle sur le forum, c'est pour ça que je ne veux pas de doublon. (:



Dernière édition par Peyton E. Sawyer le Mar 11 Déc - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 13
↬ en ville depuis : 09/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:19


This is my story
« Que nous est-il arrivé, tu sais ? Je ne sais plus qui je suis. Ou comment j'en suis arrivée là. Qui j'étais me manque. Je veux à nouveau avoir un chez moi, tu sais ? Et de vrais amis. Le genre d'amitié en laquelle on croyait. Ca me manque. Et tu me manques. J'imagine que tout me manque. »

Comment avait-elle pu en arriver là ? Tout lui paraissait tellement loin. Le lycée, la vie qu'elle menait, sa chambre rouge, où elle passait des heures à écouter Smashing Pumpkins, à essayer de donner un sens à ses dessins et à refaire le monde. Elle n'était plus qu'une vulgaire assistante de l'assistant que l'on ne prenait pas au sérieux. Elle n'avait pas empreinté le bon chemin et les souvenirs d'adolescence avait prit le pas sur ses projets d'avenir. Cette époque lui manquait cruellement. Brooke lui manquait terriblement. Mais la personne qui avait laissé un réel vide, c'était Lucas. Son coeur lui appartenait, et ce depuis la première fois qu'il avait posé les yeux sur elle et qu'il lui avait adressé la parole.

Peyton était accoudé sur sa voiture, les bras croisés, attendant patiemment que la dépanneuse arrive. Sa Comet avait décidé de tomber en panne au beau milieu de nul part. C'était bien sa veine. Après un moment dans le froid, la dépanneuse arriva, et se gara devant elle. Un jeune homme en sortit. C'était Lucas et visiblement, il était autant surpris qu'elle de la voir ici. Le jeune homme n'était autre que le demi-frère de Nathan. Elle ne le connaissait pas vraiment, mais il commença à prendre de l'importance dans la vie de son petit ami lorsqu'il décida d'entrer dans l'équipe de basket du lycée, ce qui le mit complètement en rogne. Le basket avait une place importante dans la vie du jeune homme, et il était hors de question pour lui de partager sa vie avec le bâtard de son père. Ni par le basket, ni par Peyton. Elle souffla, puis regarda devant elle, en évitant soigneusement son regard. Le jeune homme actionna la dépanneuse, puis l'observa. Après un bref instant, il se décida à rompre le silence glacial qui s'était installé entre eux. « Il n'y a que toi dans ma tête. » l'apostropha-t-il, simplement. La jeune femme fronça les sourcils et regarda en sa direction. « Pardon ? » lui demanda-t-elle, interloquée par sa remarque. Le jeune homme jeta un coup de tête vers sa pochette. « NOFX. That’s me inside your head. C’est ce que veulent dire les paroles. » répondit-il, reposant son regard son elle. « Merci je sais. » rétorqua-t-elle sèchement. Elle n'avait pas franchement envie d'avoir une conversation avec lui. Il n'était qu'un camarade de classe, rien de plus. Et il n'était ici que pour remorquer sa voiture, pas pour faire ami-ami avec elle. Elle se retourna un instant et décrocha son téléphone afin d'appeler Nathan. « Nathan ? C’est moi. Ma voiture est tombée en panne. Est ce que tu peux venir me chercher ?… Ben tu retourneras à l’entraînement après… Sois sympa, t’en as pour 10 minutes au maximum… Je suis sur Yver Road après le grand virage… Bien sûr, chacun ses priorités… C’est ça. » lança-t-elle, avant de raccrocher, en soupirant. Nathan n'était pas vraiment le petit ami qui faisait rêver. Avec ses entraînements et ses matchs de basket, elle passait au second plan. C'était plus le genre de garçon qui venait la voir pour satisfaire ses besoins qu'un garçon attentionné. Lucas s'approcha d'elle et lui tendit les papiers afin de les signer. « On vient te chercher ou pas ? Si tu veux, je peux attendre pour être sûr. » - « Ce que je veux n’a aucune importance. Dis à ton père de m’envoyer un devis. » répondit-elle. Boucle d'or n'était pas une jeune fille très sociable. Constamment sur ses gardes, il était difficile pour les autres de se frayer un chemin dans sa vie. Et elle n'avait nullement l'intention de faire une place pour Lucas Scott. « Mon oncle. » rectifia-t-il. Oui, ça coulait de source, étant donné que son père n'était autre que Dan Scott,le père de Nathan. Ce type était vraiment le diable incarné. Il avait tout d'un vrai tyran : cynique, autoritaire, repoussant sans cesse les barrières. Elle comprenait d'où Nathan tenait son arrogance. « Dis-le à qui tu veux. » se contenta-t-elle de dire. Le blond, sans doute piqué au vif, rebroussa chemin et se dirigea vers la camionnette. « Je peux te poser une question ? » lui demanda-t-il, ouvrant la porte de la camionnette. Peyton, dont les yeux revêtait l'horizon, détourna ses prunelles vertes vers lui. « Je ne peux pas t'en empêcher. » lança-t-elle, n'ayant pas bouger d'un iota. « Je t’ai vu au lycée et je me demandais si tu souriais qu’avec tes pom-pom à la main et ton uniforme sur le dos. » dit-il, cyniquement. La jeune femme ouvrit la bouche pour répliquer, mais rien n'en sorti. Sans doute avait-il touché un point sensible. Les minutes passèrent, sans que rien ne se passent. Puis ce fut Lucas qui déposa les armes en premier. Il sortit de la dépanneuse puis s'avança doucement vers elle. Peyton était assise en tailleur, attendant encore et toujours Nathan. Elle était vraiment naïve de croire qu'il allait laisser tomber l'entrainement un instant pour ses beaux yeux. « Aller monte, je vais te ramener. » déclara-t-il, les mains dans les poches. La blonde lui lança un regard noir. « Je vais même te laisser m’insulter. » surenchérit-il, un léger sourire en coin. La jeune femme se releva derechef, les bras croisés sur sa poitrine. « Petit un, tu ne me connais pas. Petit deux, tu ne me connais pas. » rétorqua-t-elle, d'un ton sec. Cependant, elle monta dans la camionnette. Leur principal sujet de conversation fut le fait que Lucas ne connaissait pas son père. Sans doutes auraient-ils pu en arrêter là, et ne plus jamais avoir affaire l'un à l'autre. Mais le destin en a décidé autrement.

Peyton quitta très vite Nathan, se rendant compte qu'elle n'avait pas de réelle place dans sa vie et que sa haine envers Lucas dépassait clairement les limites, notamment lorsqu'il tenta une approche auprès d'Haley James, la meilleure amie de son demi-frère. Peyton, elle, se rapprocha de Lucas, se trouvant des atomes crochus. Elle ne pouvait pas le nier, il y avait un alchimie entre eux. Lorsqu'elle croisait son regard, elle avait l'impression qu'ils étaient seuls sur terre. Cette attirance s'affirma lorsqu'ils s'embrassèrent lors d'une soirée. Tout aurait pu être aussi simple comme ce baiser, mais c'est sans compter sur la suite des événements. Brooke Davis était la meilleure amie de Peyton. Elle avait tout pour elle : elle était belle, drôle, capitaine des cheerleaders, et faisait tourner la tête de nombreux garçons. Alors que boucle d'or était dans le dénie de ses sentiments envers Lucas, Brooke, sentait l'opportunité se présenter d'avoir enfin un garçon bien dans sa vie, mit le grappin dessus. Bien que blessée, elle accepta la relation. Mais Lucas & Peyton sont comme deux aimants, s'attirant et se repoussant sans cesse. Les deux âmes-soeurs commenceront à se voir dans le dos de Brooke, mais cette dernière le découvrira. Blessée et trahie, elle mit fin à son amitié avec sa meilleure amie. Peyton se sentit terriblement coupable. Brooke était son pilier, son repère. Celle qui savait tout de sa vie et qui arrivait à trouver les mots justes pour qu'elle arrive à se relever. Leur amitié était si précieuse, bien plus précieuse qu'un garçon. Elle ne pouvait pas la gâcher à cause d'un garçon. Elle alla lui parler, et ensemble, elles surmontèrent ça.

La suite des évènements l'entraîna dans un tourbillon sans fin : Jake, l'homme qui avait réussi à lui redonner foi en l'amour, prit la fuite afin de protéger sa fille Jenny de sa mère Nicky. Elle se noya entièrement dans son nouveau projet : la gérance d'un club appelé le Tric, dont Karen lui a laissé la responsabilité. C'est ici qu'elle fit la rencontre de Rick, un manager, qui lui fit prendre de la drogue. La jeune femme se sent seule et vulnérable. Elle a l'impression qu'on la délaisse, ses amis ayant bien plus à faire dans leur histoire de couple que de l'aider. Elle retrouva même le mot "lesbienne" taggué sur la porte de son casier, et cause de son amitié avec Anna jugée bien trop ambiguëe. Au mieux de démentir, elle s'employa à faire évoluer les mentalités par la provocation, ce qui lui valu une exclusion du lycée. C'est au moment où la jeune fille se retrouva au fond du trou que Jake réapparut tel la lumière au fond du tunnel. Il décida de rester à Tree Hill et de reprendre leur histoire là où elle s'était arrêté. Mais leur bonheur fut de courte durée lorsque Nicky revint à Tree Hill afin de reprendre Jenny. Jake se retrouva en prison, et le même schéma se répéta. Elle se retrouva seule. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que quelqu'un de très précieux et dont elle ne connaissait pas encore l'existence se trouvait à quelques pâtés de maison : sa mère.
La relation entre les deux jeunes femmes fut tumultueuse, et basé sur des mensonges à répétition. Mais dans ses malheurs, elle se rapprocha de Lucas. Et ses sentiments reprirent le dessus.

Le lycée était désert. Quelques minutes avant, un coup de feu avait retentit dans l'enceinte de l'établissement. La panique se fit sentir dans la voix de chacun des élèves. La situation était d'autant plus alarmante qu'il y avait des traces de sang au sol. Assise dans un coin, Peyton Sawyer sanglotait dans une marre de sang. Sa jambe était engourdie et elle avait du mal à la bouger. Un bruit se fit entendre. Des pas qui se faisaient de plus en plus présents. Le coeur de Peyton battait à rompre. Elle était comme au bord du vide, à deux doigts de tomber. Elle fut rassurer lorsqu'elle aperçut Lucas. Le jeune homme accourut vers elle et s'accroupit à sa hauteur. « Oh Peyton. Est-ce que ça va ? » lui demanda-t-elle, constatant qu'elle était blessée. « Ne touches pas Lucas ! J’ai reçu un bout de verre dans la jambe. Je suis désolée, j’ai perdu Brooke. » balbutia-t-elle, sa voix étouffée par les sanglots. « Elle est dehors, elle n’est pas blessée. Toi si. Allez viens je t’emmène en sécurité. » lui dit-elle. Elle secoua la tête négativement. « Non, non, ça fait trop mal quand j’essaie de bouger. » lui répondit-elle en grimaçant. Le jeune homme se releva. « D'accord. Attends. » déclara-t-il, sous les yeux remplis de panique de Pey'. « Non, non Lucas, t’en vas pas. » - « T’inquiètes pas, je bloque la porte et je reviens tout de suite. On va se cacher, ça ira. Les secours vont pas tarder à arriver. Calme-toi, je suis là. Je t’abandonnerais pas Peyton. Ca va aller. Je te le promets, je suis là. » le rassura-t-elle, en s'éloignant. Les minutes s'écoulèrent et elle avait l'impression que c'était des heures. Elle ne ressentait plus rien au niveau de sa jambe, et ses paupières papillonnaient et se fermèrent de temps à autre. « J'ai sommeil Lucas, je suis fatiguée. » lui dit-elle, se tournant vers lui, les yeux semi-clos. « Oui mais tu dois rester éveillé, d’accord ? Allez, parle-moi, raconte-moi un bon souvenir. » lui répondit-il. Elle prit une profonde inspiration, puis regarda loin devant elle. « C’était l’hiver de nos douze ans, il a neigé énormément. On se serait cru dans un autre monde. Un grand manteau blanc avait recouvert toute la ville. Brooke et moi, on s’était bien couverte et on a fabriqué un château avec un tunnel. On a joué dedans toute la journée. Nos murailles de neige nous cachaient, on était en sécurité. J’aurais voulu que le temps s‘arrête pour elle et moi. L’enfermer dans notre château magique, restez une enfant rien qu’un jour de plus. Mais j’ai commencé à avoir froid. J’ai froid Lucas. Je crois qu’ils vont pas tarder. » lâcha-t-elle. Lucas fronça les sourcils. « Qui ça ? » l'interrogea-t-il. Peyton sourit légèrement. « Ce qui doivent venir. Le psychologue, les journalistes, les intellectuels et aussi tous les hommes politiques. Ils essaieront de comprendre ce qu’il s’est passé mais il vont pas y arriver. Ce qui est triste, c’est que même si on s’en sort, plus rien ne sera comme avant. Y a des choses qu’on n’oublie jamais. Sois honnête Lucas. C’est pas du verre ? » lui demanda-t-elle. Lucas plongea son regard dans celui de la jeune femme. « Non. C’est une balle. Je pense qu’il va falloir que je te sorte de là, mais t‘inquiètes pas ça va aller. Je te le promets » le rassura-t-il. « Tu passes ton temps à me sauver. » - « Il faut bien que quelqu’un le fasse. » lui répondit-il. Son visage se ferma. « Si je te dis que je t’aime Lucas, j’espère que tu ne m’en voudras pas. Tu sais, j’ai perdu beaucoup de sang. Approche. » lâcha-t-elle. Lucas s'approcha d'elle, et elle captura ses lèvres. « C’était juste au cas où je m’en sortirai pas. » finit-elle par dire. Elle avait cédé à la tentation. Une impulsion, une envie qu'elle avait depuis tellement longtemps.

Les mois passèrent, et Peyton garda tout pour elle. Le baiser qu'elle avait échangé avec Lucas, et les sentiments qu'elle éprouvait à son égard. Elle ne voulait pas reproduire les mêmes erreurs que dans le passé, et perdre Brooke une seconde fois. Mais ce secret devenait beaucoup trop lourd pour elle. Un jeune femme intègre qu'elle était, elle décida de dire la vérité à sa meilleure amie. Bien sûr, cela ne se fit pas sans peine.

Peyton était dans sa chambre, lorsque Brooke déboula dans la pièce. « Où est-ce que tu as dormi ? » lui demanda-t-elle, lâchant son ordinateur. « Dans ma voiture. La nuit dernière j’ai fait un horrible cauchemar dans lequel ma meilleure amie m’avouait être amoureuse de mon petit-copain. C’était pas un cauchemar ça ? » lui lança-t-elle, accompagné d'un rire jaune. Peyton se releva et s'avança vers elle. « Brooke ... » - « Pourquoi tu me l’as dit ? Et surtout maintenant t’aurais pas pu m’en parler avant ? Non il a fallu que tu attendes un moment où j’ai déjà pleins de choses à régler. » s'exclama-t-elle. « Mais moi aussi. Tu crois que c’est facile pour moi ? J’aurais vraiment voulu tomber amoureuse de Jake. » lui dit-elle. C'est vrai. Elle aimait Jake, vraiment. Mais au fil du temps, elle s'était rendu compte que Jake n'avait été qu'en quelque sorte une transition. Une transition afin d'oublier celui dont elle était réellement amoureuse : Lucas. « Ben voyons ! Alors un jour c'est Jake, y'a une semaine c'était Pete et aujourd'hui voilà que c'est Lucas.... J'arrive pas à croire que tu me refasses ce coup là! » s'écria-t-elle. Elle savait pertinemment que Brooke allait lui renvoyait toute ses erreurs à la figure. « Justement là j’ai rien fait, c’est pas comme la dernière fois. » lui lança-t-elle, légèrement sur la défensive. « La dernière fois ? Non mais est-ce que tu te rends compte de ce que tu dis ? C’est la deuxième fois que tu veux me piquer mon copain. Et regarde sur la porte son nom est de mon côté, il est a moi. » rétorqua-t-elle, pointant du doigt la porte où elle avait inscrit, quelques mois plus tôt, ses potentielles conquêtes et celles de Peyton. Face à l'entêtement de Brooke, Peyton craqua. « J’ai pas essayé de te prendre Lucas. » répéta-t-elle. « Mais t’en est encore amoureuse. » rétorqua-t-elle, encore une fois. « Brooke je te promet de garder mes sentiments pour moi, je je vais l’oublier. » - « Trop tard ! Si tu étais sincère et que tu voulais vraiment l’oublier alors pourquoi est-ce que tu viens m’en parler à moi ? Qu’est-ce que tu espérais ? » déclara-t-elle, en haussant le ton. « Je sais pas j’attendais rien du tout, je voulais juste être honnête avec toi… Je voulais pas refaire la même erreur que la dernière fois. Et pourquoi tu le prends comme ça ? Hier au club tu m’as dit qu’il t’avait pas tellement manqué. » lui expliqua-t-elle. L'instant d'après, la main de Brooke vint percuter la joue de Peyton. « Là tu vas trop loin. Je t’interdis de déformer mes propos pour soulager ta conscience. Tu n’es qu’une traîtresse et une menteuse voilà ce que tu es. Et tu le sais très bien ! » l'agressa-t-elle, avant de prendre de son sac et de quitter la chambre. Tout ce qu'elle avait redouter venait de se dérouler, sous ses yeux. Brooke ne voulait plus d'elle dans sa vie, définitivement.

Des cris retentirent dans tout le gymnase. Une pluie de confettis s'abattirent sur les jouers, les pom-pom girls et le public. Ca y est, ils avaient réussis. Après une lutte acharnée, les Ravens avaient enfin gagnés. Les frères Scott les avaient menés à la victoire. Un flot de joie, de rires et de larmes déferlèrent dans la salle. Lucas posa ses yeux sur Peyton. Cette dernière le regarda, et sourit. Il s'avança vers elle. « Peyton ! » l'apostropha-t-il, avant de se diriger devant elle. « C’est toi. » déclara-t-il. Elle arqua les sourcils. « Quoi ? » lui demanda-t-elle, ne comprenant visiblement pas où il voulait en venir. « Celle que je veux à mes cotés le jour où je réalise mon rêve, c’est toi. C’est toi, Peyton. » répéta-t-il. Un large sourire se dessina sur son visage. Elle passa ses mains derrière sa nuque et pressa ses lèvres contre les siennes. Après deux ans à lutter contre ses sentiments pour Lucas, elle avait enfin la vie dont elle avait toujours rêvé, avec Lucas à ses côtés.

Quatre ans après, la vie de Peyton n'était plus la même. Elle avait migré à Los Angeles, afin de réaliser son rêve : ouvrir son label indépendant, pour produire des groupes peu connus, mais donc la musique avait un sens dans les vie des gens. Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévu : aujourd'hui, elle n'est que l'assistante de l'assistant. Et surtout, elle n'avait plus Lucas à ses côtés. bien sûr, ils avaient tout pour être heureux. Mais la demande en mariage du jeune homme l'effraya, et elle partit en courant, sans plus jamais donné de nouvelles pendant deux ans. Et son envie de revenir à ses racines, c'est avant tout pour le revoir, lui, l'homme de sa vie.



Dernière édition par Peyton E. Sawyer le Mer 12 Déc - 19:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 109
↬ en ville depuis : 08/12/2012
Age : 31
Localisation : San Francisco

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:28

Hey bienvenue à toi Peyton Smile

J'adore ce personnage dans OTH.

Bon courage pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 13
↬ en ville depuis : 09/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:38

merci beaucoup. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 87
↬ en ville depuis : 05/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:39

Bienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 13
↬ en ville depuis : 09/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:44

merci. I love you (Blaiiiiiiiiiiiiiiiiine *w*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Welcome to San Francisco !

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 16:52

Bienvenue a toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 27
↬ en ville depuis : 07/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 17:52

Bienvenuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 264
↬ en ville depuis : 02/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Dim 9 Déc - 18:23

bienvenue peyton .
bon courage pour ta fiche et si tu as des questions, n'hésite surtout pas .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dsbelievin.forumactif.org
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 13
↬ en ville depuis : 09/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Mar 11 Déc - 16:55

merci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
avatar
Welcome to San Francisco !
↬ messages : 264
↬ en ville depuis : 02/12/2012

MessageSujet: Re: + people always leave.   Mer 12 Déc - 21:18

Félicitation, tu es validé(e) !
Je te souhaite la bienvenue chez les humains. Maintenant que tu rejoins Don't Stop Believin', tu dois allé recenser ton avatar et par la suite faire ta fiche de lien. Tu peux aussi avoir un logement. Pour t'intégrer plus facilement, le flood, les jeux et surtout la CHATBOX sont à ta disposition. Tu veux aider Breaking Love ? Et bien tu peux voter ou encore posté un message sur bazzart et/ou pub rpg design.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dsbelievin.forumactif.org
Contenu sponsorisé
Welcome to San Francisco !

MessageSujet: Re: + people always leave.   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ people always leave.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Vocal People 2010
» Little people Fisher Price
» Les Village People
» Les perles des people
» [Opérations diverses] Sauvetage des boat-people

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
↬ DON'T STOP BELIEVIN' :: I KNOW WHO I WANNA BE :: Les passeports :: Les passeports en règles-